top of page
Rechercher

Tout sur le mal des transports 🚗

Le mal des transports est une expérience désagréable que beaucoup d'entre nous ont connue à un moment donné. Que ce soit en voiture, en avion, en train ou en bateau, les symptômes peuvent varier d'une légère nausée à des étourdissements graves, rendant le voyage difficile voire insupportable. Mais saviez-vous que le travail sur vos réflexes archaïques pourrait être la clé pour surmonter ce problème ?



sac en papier donné en cas de mal des transports

​🤢​🤮​ Pourquoi a-t-on le mal des transports ?


🧠 Le mal des transports est souvent déclenché par un conflit sensoriel entre ce que tes yeux voient (la route qui défile) et les informations que ton oreille interne envoie à ton cerveau (la perception du mouvement). C'est comme si tes réflexes archaïques étaient un peu perdus dans cette confusion !


💡 Mais pourquoi ? Eh bien, nos réflexes archaïques sont câblés pour nous protéger des dangers potentiels. Donc, quand ton cerveau perçoit un décalage entre ce que tu vois et ressens, il peut déclencher une réponse de protection, comme le mal des transports, pour te "mettre en sécurité".


🧐​ Quels sont les réflexes coupables ?


✨ Parmi les réflexes archaïques susceptibles de contribuer au mal des transports, on trouve tous les réflexes du cou : le réflexe Moro, le réflexe tonique labyrinthique, le réflexe tonique symétrique du cou et le réflexe de redressement de tête oculo labyrinthique. Ces derniers peuvent perturber l'équilibre et la coordination sensorielle, ce qui peut entraîner des symptômes de mal des transports.


😌 ​Quelle solution du coté des réflexes ?


Heureusement, il existe des exercices et des techniques pour travailler sur vos réflexes archaïques et potentiellement réduire le mal des transports. Ces exercices visent généralement à réintégrer les réflexes dans le système nerveux de manière plus adaptative, permettant ainsi de mieux gérer les stimuli sensoriels qui déclenchent le mal des transports.

Par exemple, des exercices de mouvement rythmique peuvent aider à calmer le réflexe Moro, tandis que des exercices de rotation de la tête et du cou peuvent aider à réduire le réflexe tonique labyrinthique. Des exercices spécifiques de coordination des mouvements des yeux et de la tête peuvent également aider à atténuer les symptômes associés au réflexe de redressement de tête oculo labyrinthique.


N'attends plus pour prendre rendez-vous et te débarrasser de ce handicap !












Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page